logo A3VPetit point d'actualité du projet muséographique porté par le Pays A3V (voir épisodes précédents). Extrait de la délibération du conseil communautaire de la Communauté de commune du Moyen Verdon. Source : http://www.cc-moyenverdon.fr/public/?code=site-en-construction (voir Déib CCMMV du 20/02/2012)

9.2 Projet Savoir Faire et Faire Savoir

Le Président donne la parole à Bernard MOLLING en charge du dossier.

9.2.1 Distillerie de BARREME : dépôt de la demande de Permis de Construire

Bernard MOLLING informe l’assemblée que monsieur DONJERKOVIC, architecte choisi par la C.C.CM.V. pour mener à bien le projet de création d’un musée de la lavande dans l’ancienne distillerie, a récemment finalisé le dossier de Permis de Construire qui a été validé par la commune de BARREME.

Il convient aujourd’hui d’autoriser le Président à signer et déposer le Permis de Construire auprès du service instructeur.

Proposition adoptée à l’unanimité par le Conseil de Communauté.

9.2.2 Modification de diverses demandes de subventions liées au projet Savoir Faire et Faire Savoir

Bernard MOLLING fait part à l’assemblée de la nécessité, suite à diverses réunions de travail avec les services instructeurs de l’Etat, de la Région et du Département, de délibérer à nouveau sur diverses demandes de subventions qui ne peuvent plus être prises en compte au niveau de FEDER et doivent être actualisées au vu de devis précis.

➢ Opération de désinfection et de nettoyage des parties boisées de la minoterie

Bernard MOLLING indique au Conseil Communautaire, suite à la demande des services de l’Etat et de la Région de faire établir les devis de désinfection et de nettoyage des parties boisées de la minoterie par des professionnels, que l’estimation a été précisée par une entreprise, portant le montant des dépenses à 38 800 € H.T.

Il est donc nécessaire aujourd’hui de modifier le plan de financement de l’opération ainsi qu’il suit :

Dépenses : 38 800,00   Recettes 38 800,00 € dont Etat (DETR) 23 280,00 €, Région 7 760,00 €  

Autofinancement 7 760,00 €

Le Conseil de Communauté, à l’unanimité, approuve le nouveau plan de financement de l’opération et autorise le Président à solliciter auprès de l’Etat et de la Région les subventions correspondantes.

 ➢ Minoterie – Distillerie – Patrimoine drapier

Bernard MOLLING rappelle à l’assemblée que l’action de réalisation des investissements muséographiques et de médiation culturelle concernant les 3 sites de la distillerie de BARREME, de la minoterie de La MURE ARGENS et du projet d’un produit culturel et touristique interactif sur le territoire de la Communauté de Communes du Haut Verdon Val d’ALLOS, n’avait fait l’objet que d’une seule demande de subvention FEDER.

L’enveloppe FEDER « Culture » étant épuisée, il est nécessaire de scinder cette demande de subvention en deux et de faire appel à d’autres financements.

La C.C.M.V. étant maître d’ouvrage des actions d’investissements de l’opération de mise en tourisme du patrimoine culturel du Pays, il convient aujourd’hui d’approuver les nouveaux plans de financements et d’autoriser le Président à solliciter auprès de l’Etat, de la Région et de l’Europe les subventions correspondantes. 

Concernant les sites de la distillerie de BARREME et de la minoterie de La MURE ARGENS :

Dépenses : 193 617,00 €   Recettes 193 617,00 € dont 45 % Etat (FNADT) 87 128,00 €, 35 % Région PACA 67 765,00 €, 20 % Autofinancement C.C.M.V. 38 724,00 €

Concernant la création d’un produit culturel et touristique, itinérant et interactif, de valorisation du patrimoine drapier dans la vallée du Haut Verdon Val d’ALLOS :

Dépenses : 119 383,00 €   Recettes 193 617,00 €, dont 80 % Europe (POIA) 95 506,40 €, 20 % Autofinancement C.C.M.V. 23 876,60 €

Bernard MOLLING rappelle également que ce projet initialement prévu sur un aménagement muséographique de la Halle marchandise de Thorame Haute Gare a évolué sur la réalisation d’un produit touristique et culturel axé sur une visite interactive du savoir-faire drapier dans le Haut Verdon.

Le Conseil de Communauté, à l’unanimité, approuve les deux nouveaux plans de financements tels que présentés et autorise le Président à solliciter auprès de l’Europe, de l’Etat et de la Région les subventions correspondantes.